Meurtre à Trois-Rivières: les deux suspects arrêtés

Partager Meurtre à Trois-Rivières: les deux suspects arrêtés Le Nouvelliste Partager Les deux suspects recherchés pour le meurtre au premier degré dOphélie Martin-Cyr survenu à Yamachiche mercredi ont finalement été arrêtés au cours des dernières heures. René Kègle, 38 ans de Saint-Maurice, a été arrêté dans le secteur de Repentigny, grâce à la vigilance des patrouilleurs de la Sûreté du Québec de ce secteur.

Quant à Francis Martel, 31 ans de Trois-Rivières, il a été localisé sur le territoire de Montréal et a été arrêté par la SQ avec lassistance des policiers du Service de police de la Ville de Montréal.

Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec le Service de police de Trois-Rivières, étaient à la recherche de René Kègle et de Francis Martel, suspects recherchés en lien avec l’homicide survenu à Yamachiche.

La Sûreté du Québec confirme que les deux individus sont présentement interrogés et devraient comparaître au palais de justice de Trois-Rivières ce vendredi. 

Les enquêteurs poursuivent activement leur travail afin de faire progresser lenquête et demandent à toute personne qui posséderait de linformation sur cet événement de communiquer avec eux.

Rappelons que la macabre découverte a été faite mercredi peu après 10 h, dans un champ du chemin Grande Rivière Nord à Yamachiche. Le corps dOphélie Martin-Cyr, 19 ans, a été retrouvé à cet endroit, quelques heures après que sa disparition eut été signalée du côté du secteur Pointe-du-Lac. 

Les deux hommes auraient aussi tenté dassassiner la personne qui laccompagnait, une jeune femme âgée de 21 ans.

René Kègle, 38 ans, et Francis Martel, 31 ans, étaient visés par des mandats darrestation pour meurtre au premier degré.

La police de Trois-Rivières et la Sûreté du Québec enquêtent à la suite du meurtre d'Ophélie Martin-Cyr 19 ans qui a été retrouvé sans vie dans un champ agricole à Yamachiche mercredi matin.

Vers 10h15, la dépouille, qui portait des marques de violence, a été retrouvée par un passant près du chemin Grande-Rivière.

Un large périmètre a été érigé dans le secteur afin de permettre aux enquêteurs de circonscrire la scène. Le poste de commandement du service des enquêtes contre la personne a aussi été déployé à Yamachiche au cours de l'après-midi.

La disparition d'Ophélie avait été signalée hier matin par les policiers, un poste de commandement avait été érigé sur le rang St-Nicolas dans le secteur Pointe-du-Lac. 

L'enquête policière démontre qu'une autre jeune fille aurait été en compagnie d'Ophélie, mais elle aurait réussi à s'enfuir d'un véhicule dans la nuit de mardi à mercredi. Sa vie ne serait plus en danger.

Par ailleurs, la police de Trois-Rivières a confirmé jeudi avant-midi que c'est bel et bien un corps humain qui a été retrouvé dans le véhicule incendié tout près du dépotoir municipal sur le chemin Bradley dans le district Ste-Marthe.

C'est une véritable onde de choc pour la population de Trois-Rivières, des centaines de commentaires ont d'ailleurs été publiés sur la page Facebook d'Ophélie Martin-Cyr.