Bombardier abolira 5000 emplois dici 2020

Bombardier abolira 5000 emplois d\ici 2020
Bombardier: 2500 emplois en moins au Québec, laction bascule | JULIEN ARSENAULT | Transports
Un bimoteur Bombardier Q400 présenté au salon du Bourget en 2015. Le groupe canadien est aujourd'hui en difficulté.

Au Canada, lheure est à la “rationalisation”. Le constructeur aéronautique et de matériels ferroviaires canadien Bombardier, en difficulté, a annoncé ce jeudi le licenciement de quelque 5000 de ses employés dans le monde (7,2% de sa masse sociale) afin de “rationaliser sa structure”. 

Connexion Accueil Bombardier: 5000 postes coupés, la moitié au Québec Bombardier: 5000 postes coupés, la moitié au Québec Par 98,5 FM

Cette “forte croissance du résultat”, selon les termes de Bombardier, a été engendrée malgré une baisse de 5% du chiffre daffaires trimestriel, par rapport à la même période il y a un an, à 3,6 milliards de dollars (3,15 milliards deuros). Incapable de retrouver léquilibre, lavionneur canadien navait eu dautre choix que de céder le contrôle (50,01%) de sa filiale dédiée à lavion CSeries, rebaptisé depuis A220, au géant européen Airbus. La transaction a été bouclée en juillet.

Des 5000 postes coupés, la moitié proviendront donc du Québec et toucheront les installations de Dorval, Mirabel et Saint-Laurent.

Le Québec avait dû venir à sa rescousse en 2015. “Nous continuons à progresser dans lexécution de notre plan de redressement”, a déclaré Alain Bellemare, PDG de Bombardier, nommé en 2015 à ce poste pour relancer lentreprise qui sétait mise en graves difficultés financières avec le programme CSeries. Le gouvernement du Québec avait notamment dû venir à sa rescousse en 2015 avec un plan de sauvetage financier dun milliard de dollars américain (875.000 euros environ).

La compagnie Bombardier annonce de sévères coupures de personnel dici la fin 2019, dont 15% de tous ses effectifs au Québec, soit 2500 travailleurs.

Des 5000 postes coupés, la moitié proviendront donc du Québec et toucheront les installations de Dorval, Mirabel et Saint-Laurent.

Le transporteur basé à Montréal rapporte aussi la vente de ses activités de formation des pilotes et des techniciens de Bombardier Avions daffaires, menées principalement dans les centres de formation de Montréal, de Québec et de Dallas, au Texas.

Parmi les annonces inscrites dans ses résultats du troisième trimestre de 2018, la compagnie annonce la conclusion dune entente définitive pour vendre le programme davions Q Series à Longview Aircraft, une filiale de Longview Aviation Capital, pour un produit brut denviron 300 millions $.

Lentente couvre lensemble des actifs et de la propriété intellectuelle et les certifications de type associées aux Dash 8 Series 100, 200 et 300 ainsi que les activités du programme davion Q400 à linstallation de Downsview, en Ontario.

Le transporteur basé à Montréal rapporte aussi la vente de ses activités de formation des pilotes et des techniciens de Bombardier Avions daffaires, menées principalement dans les centres de formation de Montréal, de Québec et de Dallas, au Texas.

Parmi les annonces inscrites dans ses résultats du troisième trimestre de 2018, la compagnie annonce la conclusion dune entente définitive pour vendre le programme davions Q Series à Longview Aircraft, une filiale de Longview Aviation Capital, pour un produit brut denviron 300 millions $.

Lentente couvre lensemble des actifs et de la propriété intellectuelle et les certifications de type associées aux Dash 8 Series 100, 200 et 300 ainsi que les activités du programme davion Q400 à linstallation de Downsview, en Ontario.

Globalement, ces efforts entraîneront une réduction denviron 5000 postes à léchelle de lentreprise au cours des 12 à 18 prochains mois, et donnera lieu à des économies annuelles denviron 250 millions $ lorsque la réduction aura été totalement réalisée, ce qui devrait se concrétiser dici 2021

Dans le même souffle, Bombardier présente des prévisions pour l’exercice 2019, dont une augmentation d’environ 10 % de ses revenus pour atteindre ou dépasser 18 milliards $, en raison de l’accélération des livraisons d’avions d’affaires Global 7500.

Dans le même souffle, Bombardier présente des prévisions pour lexercice 2019, dont une augmentation denviron 10 % de ses revenus pour atteindre ou dépasser 18 milliards $, en raison de laccélération des livraisons davions daffaires Global 7500.